Quelles techniques pour commencer et/ou resserrer mes locks?

Cette question revient régulièrement chez Tribus Urbaines.

Pour y répondre, voici un aperçu des différentes techniques de locks. Nous te donnons aussi notre avis sur les techniques les plus appropriées, selon ton type de cheveux et tes habitudes de vie.

Rappel avant de commencer :

  • Les locks se font sur cheveux naturels, donc pas défrisés.
  • Il est préférable de ne pas être sujet aux pellicules ou à d’autres problèmes de cuir chevelu. En effet, il est compliqué de traiter les problèmes de cuir chevelu sans fragiliser les locks et ralentir le processus de locking (surtout avec la technique au twist). Dans le cas de pellicules abondantes, elles risquent de rester accrochées aux locks avec un effet peu soigné sur la coiffure.
  • En cas d’alopécie sévère, il est préférable d’attendre que les cheveux repoussent et se fortifient. Le poids des locks pourrait empirer la situation.

Twist, crochet ou aiguille : laquelle de ces méthodes est la meilleure pour toi ?

 

La méthode twist

Les avantages? 

  • Cette technique promet des locks saines et résistantes malgré les années.
  • Elle promet souplesse aux locks et non rigidité.
  • Esthétiquement, dans leur forme elles sont plus harmonieuses.
  • La longueur du cheveu naturel n’est pas racourcie par le processus de locking.

Désavantages? 

  • Les locks ne sont pas instantanées, le processus est donc plus long.
  • Le shampoing se réalise une fois par mois seulement, le temps que les locks maturent (4 à 6 mois).

Sur quelle texture de cheveux la méthode Twist est la plus indiquée? 

Elle est parfaite pour les cheveux afro frisés à crépus.

Cette technique est délicate à utiliser sur les cheveux bouclés car ceux-ci prendront plus de temps à maturer voire ne pas y parvenir du tout à cause de leur texture trop souple. Cette technique est impossible à utiliser sur les cheveux lisses.

Comment commencer des locks avec en twist?

Sur cheveux et cuir chevelu bien propres et humides, on commence le processus du twist comme pour chaque technique en choisissant son tracé (carré, triangulaire ou quinconce) ainsi que la taille voulue. A l’aide d’un peigne en métal, on crêpe chaque section de cheveux et on applique une petite quantité de gel (utilisé ici comme fixatif) et ensuite on entoure la section de cheveux autour du peigne de manière serrée. Cela crée à première vue une apparence d’un finger coil. On fixe chaque section à l’aide de pincettes en métal (car parfois la mèche de cheveux peut se desserrer). Une fois le processus terminé sur toutes les sections, on laisse sécher sous le casque pendant 30 min. Une fois sèches, il est important de réaliser une coiffure protectrice afin que les locks puissent prendrent forme et volume sans être dérangées par l’eau, qui détruirait le travail ou alors tout autre frottement. Il est impératif de ne pas faire de shampoing avant 1 mois. Le temps que les locks puissent prendre un minimum de forme avant le 1er resserrage.

Resserrage au twist?

Pour le resserrage, le processus est le même, simplement il sera beaucoup plus court car le tracé sera déjà là. On commence par 2 shampoings doux minimum, il suffira ensuite de resserer au peigne chaque section de cheveux, de sécher et de faire une coiffure protectrice.

Ce processus de resserrage sera à effectuer 4 à 6 fois avant d’obtenir des locks matures.

Il est tout à fait possible de resserrer ses locks déjà matures avec la technique du twist même si celles-ci ont été réalisées jusque là avec d’autres techniques. La technique du twist est la meilleure pour assurer des locks qui ne se casseront pas, ne tomberont pas et resteront saines.

Temps de maturation?

De 4 à 6 mois, plus le cheveu a une boucle serrée plus vite la locks deviendra mature.

A éviter?

  • L’eau en dehors des shampoings pendant les 4-6 premiers mois.
  • Les bonnets ou écharpes en laine qui peuvent laisser des résidus dans les locks, ceux-ci sont difficiles à enlever des locks sans devoir les démêler entièrement, ce qui retarde le processus.
  • Défaire sa coiffure protectrice trop tôt.
  • Utiliser des crèmes, cires, beurres ou après-shampoings. Seuls un shampoing doux pour laver ainsi que des huiles naturelles (liquides non solides) pour nourrir et d’un gel hydratant pour le resserrage au twist sont nécessaires lorsque l’on a des locks. Tout autre produit laissera des résidus à l’intérieur des locks.

         

La méthode du crochet: 

Avantages? 

  • Cette technique permet d’avoir des locks instantanées, contrairement à la technique du twist.

Désavantages?

  • Perte de quelques centimètres de longueur.
  • Aspect moins harmonieux et lisse, possibles différences de tailles et bosses.
  • Moins de souplesse qu’avec la technique du twist.
  • Risque que la locks se dédouble, s’affine et finisse par tomber avec cette technique.

Sur quelle texture?

Possible sur toutes les textures de cheveux. Elle est recommandée pour les textures plus souples; bouclées et lisses.

Processus du départ de locks en crochet?

Sur cheveux et cuir chevelu SECS, on commence le processus du crochet comme pour chaque technique en choisissant son tracé (carré, triangulaire ou cinquonce) ainsi que la taille voulue. On commence par crêper chaque section et on prend ensuite son crochet et on utilise la technique « interlocking » qui est de faire passer la locks par la racine. On répète ce processus de manière horizontale et verticale jusqu’à ce que la racine soit serrée. On réalise le même processus dans la locks même, on fait passer la locks dans elle-même à l’aide du crochet.

Un fois ce processus terminé sur chaque section, on passe au shampoing (2 minimum) et ensuite on laisse les locks sécher pendant 30 min. Une coiffure protectrice n’est pas obligatoire car les locks sont déjà formées.

Il est possible de fignoler ses locks réalisées au crochet en leur donnant plus de tenue et de forme grâce à l’aiguille.

Resserrage au crochet?

Pour le resserrage le processus est le même, on resserre ses locks sur cheveux secs à l’aide du crochet au niveau de la racine et de la longueur surtout les premières fois, puis on passe au shampoing et au séchage.

Temps de maturation? 

Les locks sont instantanées, elles prendront en masse et en corps avec le temps mais le gros du travail est fait lors du départ de locks.

A éviter? 

  • Le lavage trop fréquent, il est conseillé de laver ses locks matures toutes les deux semaines maximum, pas moins. En effet l’eau et le friction fragilise les locks.
  • Utiliser des crèmes, cires, beurres ou après-shampoings. Seuls un shampoing doux pour laver ainsi que des d’huiles naturelles (liquides non solides) pour nourrir et d’un gel hydratant pour le resserrage au twist sont nécessaires lorsque l’on a des locks. Tout autre produit laissera des résidus à l’intérieur des locks.

   

La méthode Aiguille: 

Avantages? 

  • Cette technique permet d’avoir des locks instantanées, contrairement à la technique du twist.

Désavantages?

  • Forte rigidité.
  • Processus très long et coûteux. Aspect très lisse et rigide (moins naturel).

Sur quelle texture? 

Possible sur toutes les textures de cheveux. Elle est recommandée pour les textures plus souples; bouclées et lisses.

Processus du départ de locks à l’aiguille?

Sur cheveux et cuir chevelu SECS, on commence le processus du crochet comme pour chaque technique en choisissant son tracé (carré, triangulaire ou cinquonce) ainsi que la taille voulue. On commence par crêper chaque section et on prend ensuite son aiguille et on crée des petits noeuds en tourant la section de gauche à droite en faisant des va et vient avec l’aiguille.

Un fois ce processus terminé sur chaque section, on passe au shampoing (2 minimum) et ensuite on laisse les locks sécher pendant 30 min. Une coiffure protectrice n’est pas obligatoire car les locks sont déjà formées.

Resserrage à l’aiguille?

Pour le resserrage le processus est le même, on resserre ses locks sur cheveux secs à l’aide de l’aiguille au niveau de la racine et de la longueur surtout les premières fois, puis on passe au shampoing et au séchage.

Temps de maturation? 

Les locks sont instantanées, elles prendront en masse et en corps avec le temps mais le gros du travail est fait lors du départ de locks.

A éviter? 

  • Le lavage trop fréquent, il est conseillé de laver ses locks matures toutes les deux semaines maximum, pas moins. En effet l’eau et le friction fragilise les locks.
  • Utiliser des crèmes, cires, beurres ou après-shampoings. Seuls un shampoing doux pour laver ainsi que des d’huiles naturelles (liquides non solides) pour nourrir et d’un gel hydratant pour le resserrage au twist sont nécessaires lorsque l’on a des locks. Tout autre produit laissera des résidus à l’intérieur des locks.

Alors, tu sais quelle technique choisir? Pour en discuter avec l’une ou l’autre de nos lockticiennes (Stelly à Genève ainsi que Isabelle et Merveille à Lausanne), tu peux prendre rendez-vous pour une consultation.

 

Comments (2)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *