AFROLITT & TRIBUS URBAINES présentent le Salon des Simones

Pamela Ohene-Nyako, fondatrice d’Afrolitt, et Sylvie Makela, directrice de Tribus Urbaines, proposent un cycle de quatre soirées littéraires entre novembre 2023 et mai 2024 pour discuter, entre femmes, déconstruire et apaiser notre rapport à l’ambition, l’argent, le travail et l’amour.

Inscris-toi à une ou plusieurs soirées

Sont bienvenues, toutes les femmes (y compris trans) souhaitant s’enrichir mutuellement et commencer (ou continuer) à déconstruire certains déterminismes liés à l’argent, l’ambition, l’amour et le travail pour y apporter regards et expériences critiques ainsi que pour gagner de la force pour poursuivre leurs projets avec affirmation.

25 places disponibles par soirée.

Prix: 50 CHF par soirée ou de 180 CHF pour la totalité du cycle.

Aucun événement trouvé !

D’où vient l’idée ?

Pamela et Sylvie sont amies. Elles se sont rencontrées en 2012. Leurs engagements, leurs entreprises, leur vision du monde les ont immédiatement rapprochées.

Initiatrice de la plateforme littéraire AFROLITT’, Pamela fait découvrir à Sylvie bon nombre d’auteures lui permettant de comprendre et de vivre en conscience, de manière à la fois critique et apaisée les défis de son existence.

Créatrice et directrice des salons de coiffure TRIBUS URBAINES, Sylvie martèle par son attitude la nécessité de croire et d’investir en soi-même.

Les deux amies s’inspirent et s’encouragent mutuellement. Depuis 10 ans, elles se voient évoluer, progresser, se transformer et accomplir de belles choses.

Persuadées que leurs échanges et discussions ont grandement contribué à leur développement, elles se proposent de les élargir à d’autres femmes dans un cadre spécifique. Ainsi, AFROLITT’ et TRIBUS URBAINES s’associent pour initier le Salon des Simones.

Le Salon des Simones

Qu’est-ce que Nina Simone et Simone de Beauvoir avaient en commun si ce n’est leurs noms/prénoms et d’être nées assignées femmes? Leurs luttes pour la libération et l’égalité. L’une féministe et intellectuelle, l’autre pianiste, compositrice, interprète et icône de la résistance noire, elles ont chacune à leur manière chercher à transcender leurs conditions. Elles ont revendiqué un universel repensé pour et par les femmes et les Noir-e-x-s.

En écho avec l’idée du salon de coiffure comme lieu de rencontre et d’échange, ainsi qu’aux célèbres salons littéraires tels le Salon de Clamart tenu par les soeurs Nardal, pionnières de la négritude, Pamela et Sylvie souhaitent offrir et co-construire un espace incubateur de pensées et de changements. Elles sont convaincues que les livres et les discussions qui s’ensuivent ont ce potentiel.

Le Salon des Simones débute cet automne, le 15 novembre, avec un cycle de quatre soirées littéraires à cheval sur 2023 et 2024. Les soirées se tiennent au salon TRIBUS URBAINES de Lausanne, rue de la Madeleine 10, de 19h30 à 22h et s’articulent autour d’un repas et d’un livre.